NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Test | MSR : Dynalock Ascent Carbon
3-2-1-go

Bâtons de randonnée ultralégers, compacts, rigides et rapides à déployer et ranger

J’ai toujours préféré les bâtons dont les sections se glissent l’une dans l’autre, plutôt que les bâtons qui se séparent en sections, souvent encombrants lorsqu’on les range dans le sac à dos – sans compter qu’on finit toujours par égarer l’élastique ou la courroie qui sert à attacher les sections ensemble.

Les nouveaux Dynalock Ascent Carbon de MSR ont toutefois retenu mon attention.

Premières impressions

Faits de fibre de carbone renforcée de kevlar, ces bâtons de randonnée (et de ski) sont livrés avec des rondelles d’été et des paniers à neige. Le mécanisme Dynalock offre une plage d’ajustement de 20 cm.

Ils offrent aussi une poignée (en mousse EVA) allongée pour faciliter les déplacements à flanc de montagne et ils sont dotés d’une mince courroie en velcro installée en permanence à la base de la poignée, pour attacher les trois sections lors du rangement, ce qui (pour moi) fait toute la différence !

À 470 grammes, ont peut les considérer comme ultralégers : on les manipule aisément et rapidement. Ils sont robustes et rigides, et (grâce à la construction en fibre de carbone) absorbent bien les chocs et les vibrations.


Je les ai utilisés tant en randonnée l’été qu’en ski de montagne l’hiver.

Le seul bémol noté est rattaché aux paniers à neige. Ceux-ci sont asymétriques : un des côtés est muni d’un petit crochet pour faciliter la manipulation des cales d’ascension, tandis que l’autre côté est dépourvu d’anneau, afin de faciliter le mouvement de poussée. Le problème vient du fait que les deux sections inférieures ne sont pas “barrées”, et qu’elles pivotent sur elles-mêmes. Les paniers à neige pivotent donc (eux aussi) sur eux-mêmes et on doit quelques fois les replacer dans le bon sens particulièrement lors des montées, où l’on veut les côtés dépourvus d’anneau vers l’avant. Ce problème est inexistant avec les rondelles (symétriques) d’été.

En conclusion : par leur légèreté, leur rigidité et leur rapidité de déploiement, ils comptent parmi mes bâtons de randonnée préférés. Mais en hiver, je préfère opter pour des bâtons dont les paniers ne pivotent pas, ou qui ne sont pas asymétriques…


Pour en savoir plus : www.msrgear.com


$ 160 CAD
470 g
  • Légèreté, rigidité, et rapidité de déploiement
  • Le panier à neige asymétrique tourne

90 of 100

90 of 100

90 of 100

95 of 100

90 of 100

93 of 100

92 of 100


Les notes sont basées sur la comparaison avec des produits équivalents, et la durabilité est évaluée en fonction de l’analyse des composantes et s’appuie sur expérience des auteurs, et non pas sur une utilisation à long terme.


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *