NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Test | COLUMBIA : Titanium Outdry Ex Platinum

La membrane imper-respirante de nouvelle génération. Respirabilité et imperméabilité encore plus efficaces !

La coquille imper-respirante traditionnelle repose sur le concept d’une membrane respirante et imperméable (la plus connue étant le Gore-Tex), prise en sandwich entre une doublure intérieure et une couche extérieure. La doublure intérieure procure confort et optimise l’évacuation de la transpiration vers l’extérieur. Quant à la coquille extérieure, elle sert de couche protectrice et est recouverte d’un « enduit déperlant hydrophobe durable » (DWR : Durable Water Repellent). L’ennui avec ce déperlant est qu’il n’est pas vraiment durable. Il faut le renouveler régulièrement, sinon la couche externe finit par se gorger d’eau (lors de bonnes averses), diminuant ainsi substantiellement la respirabilité.

La technologie Outdry élimine le problème en plaçant la membrane imper-respirante à l’extérieur. Le slogan résume bien la fonction : « Membrane extérieure, sec à l’intérieur ».

Premières impressions

Au premier abord, le Titanium EX Platinum Tech Shell semble être fait d’un plastique hyper imperméable, mais qui n’a pas l’air très respirant ; on aurait même tendance à le croire hermétique ! Néanmoins, derrière son allure de « ciré » du bon vieux temps, il ne faut pas s’y méprendre : il comporte toutes les caractéristiques modernes habituelles (glissières étanches, coutures scellées, coudes articulés, etc.). Toutes les coutures sont scellées de l’extérieur, ce qui donne un « look » pour le moins particulier…, mais elles ne laissent vraiment aucun point d’infiltration à l’eau. L’intérieur des poches sont en filet, afin de contribuer (au besoin) à augmenter la ventilation.

outdry-columbia

Après quelques sorties et un réel déluge !

L’une des premières sorties fut lors d’un après-midi de déluge. Après plusieurs heures de marche sous une pluie torentielle, la coquille imper-respirante (dont je tairai la marque) toute neuve de Mélanie, avait perdu tout son effet déperlant, et l’eau s’était faufilée à plusieurs endroit ; un peu décevant pour un manteau qui se détaille à plus de 500$. Quant au « Outdry », il arborait toujours son aspect luisant et l’eau continuait de lui perler dessus comme sur le dos d’un canard ! Mais ce qui surprend le plus est sa grande respirabilité, même sous la pluie.

Je l’ai aussi testé à quelques reprises en course à pied, et le verdict est toujours le même : une respirabilité étonnante ! Seuls bémols notés : la visière du capuchon pourrait être légèrement plus rigide ; elle a tendance à tomber lorsque le capuchon n’est pas ceintré, et il n’y a pas de poche à l’intérieur.

Nul doute que cette nouvelle membrane n’a pas fini de faire parler d’elle. Reste maintenant à savoir si elle saura passer le test du temps et de la durabilité.

$300 CAD
Une coquille 100% imperméable, ultra respirante, et qui le demeure, même sous le déluge
  • Parfaitement étanche à l'eau
  • Très grande respirabilité
  • Tissu un peu bruyant
  • Aucune poche à l'intérieur

8 of 10

8 of 10

8 of 10

10 of 10

9 of 10

8 of 10

8 of 10

8 of 10

Les notes sont basées sur la comparaison avec des produits équivalents, et la durabilité est évaluée en fonction de l’analyse des composantes et s’appuie sur expérience des auteurs, et non pas sur une utilisation à long terme.


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *