NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Test | BLACK DIAMOND : Mitaines Spark
3-2-1-go

Je dois l’avouer d’emblée : je n’ai jamais compris l’intérêt des mitaines doublées de gants intérieurs. Pour moi, le principal avantage d’une mitaine réside dans le fait que les doigts peuvent compter sur l’un et l’autre pour se réchauffer mutuellement.

C’était avant d’essayer les Spark !

Premières impressions

Dès qu’on insère ses mains dans les Spark, on sent qu’on n’a pas affaire à des mitaines ordinaires. Tout d’abord le confort :
  • doublure interne en laine polaire
  • paume en cuir de chèvre
  • doublure intérieure à doigts séparés
  • dos de pouce en tissu ultra-doux pour les gouttes de nez

Elles possèdent aussi une doublure 100 % imperméable BDry, ainsi qu’un rembourrage en EVA sur le dos de la main et sur les premières jointures. La bande du poignet est fait d’un néoprène élastique doté d’un ajustment à velcro pour une fermeture bien ajustée.

Après plusieurs mois d’utilisation

J’ai utilisé les Spark à toutes les sauces. Ski de fond, ski de montagne, course à pied, camping, photographie…

Comme elles ne possèdent pas beaucoup d’isolant, elles sont assez petites pour convenir à différents usages :
  • lors d’activités d’intensité élevée (ski de fond, course à pied…) par temps froid et très froid
  • lors d’activités à faible intensité par temps moins froid (ski de descente, raquette…)

Elles se faufilent même à l’intérieur des sangles des bâtons de ski de fond !

Dextérité augmentée

Mais ce qui surprend le plus des Spark est le design intérieur à doigts séparés. Sans pouvoir me l’expliquer, cette doublure gantée augmente de beaucoup la dextérité. Je les apprécie particulièrement pour la photographie. Il me faut d’ordinaire utiliser des gants, ou carrément manipuler les boutons de l’appareil à mains nues.

Avec les Spark, j’arrive à pas mal tout contrôler. Même autour du camp en hiver (cuisiner, monter la tente…) elles peuvent jusqu’à un certain point rivaliser avec des gants.

Comme ces mitaines sont à leur meilleure lorsque le “fit” et très ajusté, la seule amélioration que je ferais : ajouter une petite languette au poignet pour faciliter l’enfilage.

Ces mitaines font maintenant partie de toutes mes escapades hivernales… Et pour assurer le futur, je viens même de m’en procurer deux nouvelles paires, au cas où Black Diamond décidait de cesser leur fabrication ou de modifier leur design.


Pour en savoir plus : www.blackdiamondequipment.com


$ 95 CAD
160 g la paire
  • Confort et dextérité
  • Une languette pour faciliter l'enfilage serait un plus

96 of 100

90 of 100

94 of 100

90 of 100

80 of 100

90 of 100

90 of 100

96 of 100


Les notes sont basées sur la comparaison avec des produits équivalents, et la durabilité est évaluée en fonction de l’analyse des composantes et s’appuie sur expérience des auteurs, et non pas sur une utilisation à long terme.


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *