NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Test | FOEHN : Pantalon Brise Schoeller

Un pantalon de plein-air pour sportif-élégant, conçu au Québec et porté à travers le monde

Avec un nom comme Foehn (mot suisse-allemand qu’on utilise dans les Alpes pour désigner un vent fort, sec et chaud), qui devinerait que cette petite entreprise qui conçoit des vêtements de plein-air distribués à travers le monde est sise tout près de la ville de Québec ?

Spécialisée notamment dans les vêtements pour la course, la randonnée, le vélo de montagne et l’escalade, on remarque dans leurs produits, un grand souci du détail et de la qualité des matériaux, ainsi qu’un désir de simplicité, de fonctionnalité, de modernisme et d’éco-responsabilité.

Une de leurs pièces vedettes est le pantalon Brise Schoeller.

Premières impressions

On remarque d’abord son étoffe. Issue de l’usine suisse de textile Schoeller, elle est extensible, hydrophobe et pourvue d’un déperlant DWR (sans fluorocarbone et biodégradable). Quant au design, le haut ressemble à un jean, tandis que les jambes, avec ses genoux articulés, ses élastiques et glissières aux chevilles nous rappellent la coupe d’un froc de sport. Sa pochette sur la cuisse peut recevoir un téléphone et est assez basse pour que son accès ne soit pas gêné par un harnais d’escalade.

Après deux mois d’utilisation

J’ai commencé à porter le Brise dès les premiers jours d’automne. Après plusieurs sorties en randonnée, une infinité de déplacements urbains à vélo et aussi quelques soirées au resto, je confirme qu’il s’agit d’un vrai pantalon « tout-aller » !

Le déperlant le rend résistant à la saleté et facile à nettoyer « sur le terrain » ! Son étoffe extensible ne restreint pas l’amplitude des mouvements, est douce et confortable, en plus d’offrir une bonne résistance à l’abrasion et à l’usure. Les glissières au bas des jambes et les genoux articulés sont des caractéristiques très appréciées, surtout en pédalant !

On se procure le Brise pour 200 CAD $ ou 150 €. Pour celles et ceux qui aiment les rabais, j’ai noté que FOEHN offre périodiquement d’intéressantes réductions sur ses collections, abonnez-vous à son infolettre pour ne pas les rater !

En bref, le Brise est confortable, résistant et élégant à la fois. On me verra souvent avec, surtout que je viens de commander une seconde paire d’une autre couleur (7 couleurs disponibles)  !

 

Pour plus d’informations : www.wearfoehn.com


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *