NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Test | Mint’N Dry : Nettoyants pour vélo

En ouvrant la boîte de l’ensemble de nettoyage pour vélo de cette entreprise montréalaise, ma fille s’est exclamé : “on dirait un kit de produits cosmétiques !”. Et pour cause, l’emballage, les contenants, et les étiquettes ont tout pour séduire…

Mais les raisons principales qui m’ont motivé à tester ces produits sont la nature de leurs composantes, leur lieu d’origine et de production. Tout les ingrédients sont biosourcés et biodégradables, et proviennent de fournisseurs canadiens. Le tout est entièrement concocté au Québec.

En affaire depuis 2018, la devise de Mint’N Dry est “ l’entretien sans rinçage” : les produits sont conçus pour être employés sans avoir à utiliser d’eau de rinçage.

Je me suis donc prêté au jeu et fait l’essai de l’ensemble de nettoyage pour toutes conditions, qui comprend un dégraisseur à micro-émulsion, un lubrifiant céramique ainsi qu’un nettoyant sans rinçage.

Je me suis d’abord attaqué à mon vélo de route, dont le dernier nettoyage datait de plus de 1000 km… pour ensuite tomber sur mon vélo de transport, qui n’avait pas vu de brosse ni de savon depuis quelques années…


Si j’ai pu suivre les instructions sur mon vélo de route et ne pas faire de rinçage, j’ai dû user d’eau et de nettoyant liquide afin de d’humidifier, de déloger et de rincer les débris accumulés sur mon “commuter“.

L’efficacité des produits est à la hauteur des promesses faites par ses concepteurs.

Toutefois, si l’on veut vraiment utiliser ces produits sans effectuer de rinçage, il faut suivre la recommandation de l’entreprise, et se livrer à un dégraissage, nettoyage et huilage à tous les 150 km ou après 2 à 3 sorties.

En plus des produits liquides, Mint’N Dry propose des chiffons en microfibres dont l’un des bords est doublé (Scrubedge) pour effectuer un bon récurage entre les plateaux et les pignons. Il s’agit d’un chiffon solide qui ne laisse aucune charpie et qui est lavable, donc réutilisable. Fait à noter, les chiffons sont fabriqués à la main avec la collaboration de l’organisme Les Petites Mains, une OBNL qui vient en aide aux personnes en difficulté, et particulièrement aux femmes immigrantes, monoparentales et sans emploi.

Mon expérience s’est terminé par une pulvérisation d’un lustrant sans silicone, dont les propriétés antistatiques repoussent l’eau et les saletés. La formule contient également un anti-UV afin de protéger la peinture des rayons solaires.

À la fin de ma matinée de bichonnage, je dois avouer que le roulement de mes vélos avait une musique si douce que je ne l’entendais point.

Pour ceux qui aiment dorlotter leurs bécanes après chaque sortie ou presque, les produits Mint’N Dry (qui ne requièrent aucun rinçage) sont définitivement à essayer… En plus de cajoler ses petites reines, on prend soin de l’environnement, on contribue à une action sociale, et on encourage l’économie locale !


Pour en savoir plus : www.mintndry.com


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *