NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Test | SALEWA : Apex Wall 32
3-2-1-go

Un sac à dos d’alpinisme minimaliste, hyper-léger, et ultra-résistant !

En me faisant parvenir ce nouveau sac à dos d’alpinisme, le représentant de Salewa me disait qu’il s’agissait vraisemblablement du meilleur sac à dos que la compagnie ait jamais produit. Les attentes furent donc élevées !

Premières impressions

Quand on regarde la liste des caractéristiques techniques du Apex Wall, on remarque que celle-ci est interminable… En voici quelques-unes qui ressortent du lot :

  • Bretelles à tressage ouvert, qui augmentent l’évacuation de la chaleur et le confort lors de mouvement des bras vers le haut ;
  • Panneau dorsal « Contact Flow Fit » qui diminuerait la température de 1,5°C dans le dos ; ce qui représente une fraîcheur dorsale de 5,15 % plus élevée lorsque comparé à un sac similaire ;
  • une étoffe en nylon ultra-résistant ;
  • un design minimaliste très fonctionnel, non encombrant, et élégant ;
  • rabat supérieur avec boucle aimantée ;
  • rembourrage amovible à la ceinture pour plus de légèreté et compacité ;
  • systèmes très simples mais efficaces, d’attache de skis, de piolets, de bâtons.

Après plusieurs montées

J’ignore si l’Apex Wall est bel et bien le « meilleur » sac que Salewa ait conçu, mais je sais que c’est maintenant l’un de mes préférés pour les longues randonnées d’un jour, techniques ou non.

Il est à la fois hyper léger et ultra résistant.

Son design minimaliste et sans aucun fla-fla le rend extrêmement maniable et stable sur le dos. Je ne l’ai pas encore essayé quand il fait chaud, je ne sais donc pas si le panneau dorsal est vraiment efficace dans la réduction de la chaleur, mais je confirme qu’il est très confortable.

Si au début j’avais des doutes quant à l’efficacité de la boucle aimantée, une fois fait à son usage, on se rend vite compte qu’elle est très facile et très rapide à ouvrir.

À part le compartiment principal, il y a une poche externe à accès rapide (pour un casque, des crampons, une corde ou une couche externe) ainsi qu’une pochette à glissière à l’extérieur et une autre à l’intérieur. Sa capacité de 32 litres permet d’y loger tout ce dont on a besoin pour la journée. Son seul défaut observé est l’absence d’une fente d’évacuation de l’eau dans la poche externe.

En bref, l’Apex Wall 32 est un « coup de cœur » !

Le dos du sac est d’un orange presque phosphorescent. Il se transforme en panneau de détresse difficile à manquer, même à une grande distance.


Une glissière latérale permet un accès rapide au contenu du sac.


Le sac se referme à l’aide d’un “roll-top”, et à l’intérieur du rabat, qui s’attache grâce à une boucle aimantée, on peut voir un imprimé nous rappelant quelques-uns des signaux et des procédures d’urgence en montagne.



Pour en savoir plus : www.salewa.com



$ 160 CAD
680 grammes
  • À la fois ultra-léger et hyper résistant
  • Pas de fente d'évacuation de l'eau dans la poche externe

95 of 100

95 of 100

95 of 100

90 of 100

92 of 100

90 of 100

95 of 100


Les notes sont basées sur la comparaison avec des produits équivalents, et la durabilité est évaluée en fonction de l’analyse des composantes et s’appuie sur expérience des auteurs, et non pas sur une utilisation à long terme.


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *