NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Le régime cétogène : une diète à gogo ?
3-2-1-go

La diète cétogène (pauvre en glucides) est très tendance dans certains milieux sportifs même si elle va à l’encontre de ce que les spécialistes recommandent généralement.

Parce qu’elle maximise l’oxydation des lipides pendant l’effort, plusieurs croient que la diète cétogène peut améliorer la performance dans les épreuves de longue durée, notamment en préservant les précieuses réserves glucidiques (sucres).

Est-ce la stratégie des champions ? Il semble que non, si l’on se fit sur les résultats de l’étude Competition Nutrition Practices of Elite Ultramarathon Runners (2016).

Trent Stellingwerff, directeur Sciences du sport du Canadian Sport Institute Pacific, s’est penché sur l’alimentation de trois coureurs d’élite (âge moyen : 35 ans) qui ont terminé 16 ultramarathons en 2014 (8 victoires, dont une au prestigieux Western States 100-Mile Endurance Run en 14,9 h).

Malgré l’absence de soutien professionnel en matière de nutrition, ces coureurs respectaient les recommandations scientifiques traditionnelles, soit un apport élevé en glucides avant et pendant les compétitions.

En compétition, ils consommaient très peu de lipides et de protéines. Mais ils consommaient beaucoup de glucides : en moyenne plus de 70 g par heure.

Ces glucides provenaient principalement de produits commerciaux. L’apport en caféine (912 mg) et en sodium (6,9 g) était également élevé.

Cette recherche ne prouve pas que la diète cétogène n’est pas meilleure que celle que la majorité des scientifiques recommandent. Mais d’autres recherches mettent sérieusement en doute la valeur d’une alimentation pauvre en glucides pour les athlètes.


Vous avez aimé… Partagez !

Guy Thibault

Guy Thibault

Docteur en physiologie de l’exercice, Guy est directeur des Sciences du sport de l’Institut national du sport du Québec et professeur associé au Département de kinésiologie de l’Université de Montréal. Ses deux derniers livres sont des succès de librairie : Entraînement cardio, sports d’endurance et performance ; et En pleine forme, conseils pratiques pour s’entraîner et persévérer.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *