NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Comment stabiliser le poids après amaigrissement

Un grand nombre de personnes tentent de perdre du poids. Plusieurs y parviennent mais, malheureusement, seulement 5 % réussissent à ne pas reprendre les kilos perdus. Pour qu’un programme amaigrissant soit efficace, il doit non seulement susciter une perte de poids intentionnelle appréciable, mais également prévenir la reprise de poids.

Des recherches indiquent que plus la dépense énergétique occasionnée par la pratique d’activités physiques est grande, plus la perte de poids, au terme d’une démarche de 18 mois, est importante. Ainsi, combiné avec une réduction moyenne de l’apport calorique de 500 kcal par jour, un accroissement de l’activité physique entraînant une dépense énergétique hebdomadaire de 1 000 kcal s’est avéré suffisant pour occasionner une perte de poids significative au bout de six mois. Toutefois, après 18 mois, les participants dont la dépense énergétique minimale était de 1 000 kcal par semaine avaient repris la moitié du poids perdu, alors que ceux dont l’objectif était de dépenser 2 500 kcal par semaine en avaient repris seulement le quart.

Une autre étude indique qu’il faut dépenser plus de 2 500 kcal par semaine pour limiter la reprise de poids. Ainsi, pour prévenir la reprise de masse grasse à la suite d’une perte de poids, il faut faire chaque jour de 60 à 90 minutes d’activité physique d’intensité moyenne, et un peu moins si l’intensité est élevée.

Il existe aux États-Unis un registre des personnes qui réussissent à maintenir leur poids après amaigrissement. Parmi celles-ci, 760 femmes et 170 hommes avaient réussi, après six ans, à maintenir une perte moyenne de 27 kg en contrôlant leur apport alimentaire en gras et en pratiquant régulièrement des activités physiques vigoureuses. D’après ces personnes, le maintien du poids après amaigrissement demande moins d’efforts à mesure que les années passent. À l’opposé, les personnes qui ont repris le poids perdu ont généralement réduit leur dépense énergétique quotidienne et augmenté la proportion de gras dans leur alimentation.

Ainsi, la pratique régulière d’un volume suffisant d’activité physique permet aux personnes obèses de ne pas reprendre le poids perdu après un programme amaigrissant.


Vous avez aimé… Partagez !

Guy Thibault

Guy Thibault

Docteur en physiologie de l’exercice, Guy est directeur des Sciences du sport de l’Institut national du sport du Québec et professeur associé au Département de kinésiologie de l’Université de Montréal. Ses deux derniers livres sont des succès de librairie : Entraînement cardio, sports d’endurance et performance ; et En pleine forme, conseils pratiques pour s’entraîner et persévérer.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *