NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Comment mesurer sa FTP60
3-2-1-go

 

La Functional Threshold Power est la puissance de pédalage la plus élevée que l’on peut tenir au cours d’un effort maximal continu de 60 minutes (FTP60). En français, il faudrait dire « puissance critique sur 60 minutes ».

Pour mesurer précisément la FTP60, il faut en principe faire un test d’évaluation long et très difficile (qui se termine en état d’épuisement), qui demande donc une très grande motivation. Il faut utiliser un équipement permettant d’enregistrer la puissance de pédalage actuelle et moyenne (pédales, pédalier ou moyeu arrière instrumenté, ou home trainer « intelligent »).

Sans nécessairement faire un test aussi long, il est possible d’estimer sa FTP60 à l’aide d’un test maximal de 20 minutes (FTP20). Il suffit alors de retrancher 5 %. En effet, on tient généralement une puissance environ 5 % moins élevée au cours d’un test maximal continu de 60 minutes que sur un test maximal continu de 20 minutes. Par exemple, si un cycliste tient en moyenne au maximum 200 watts sur 20 minutes, sa FTP60 est estimée à 190 watts.

N.B. : Ceux qui excellent dans les épreuves particulièrement courtes (sprints) et qui ont moins d’endurance que les cyclistes de même niveau global de performance, devraient retrancher jusqu’à 10 % plutôt que seulement 5 %.

Avant d’exécuter le test de FTP20, il faut prendre soin de bien s’échauffer : une vingtaine de minutes de pédalage à intensité confortable, pimenté de quelques pointes d’effort plus intense, avec une période de récupération active suffisamment longue.

Trois méthodes

  • La méthode la plus courante de mesure de la FTP consiste à pédaler (sur home trainer) tout au long du test à une intensité qu’on croit capable de tenir jusqu’à la fin. En cas de départ trop intense ou, plus rare, trop peu intense, le résultat sous-estimera la véritable FTP. Dans ce cas, il faut le refaire en veillant à ce que l’intensité de pédalage soit la plus constante possible.
  • Une deuxième possibilité consiste à prédire la FTP20, puis à programmer la séance de test très précisément à cette intensité (des logiciels et des portails permettent de fixer d’avance la puissance requise de pédalage). Il va sans dire qu’en cas de mauvaise prédiction, le résultat du test ne sera pas valide.
  • La troisième et dernière possibilité consiste à se fier sur l’évaluation des FTP (sur 20 ou 60 minutes) fournie par des plateformes avancées d’entraînement virtuel, comme par exemple Zwift. Cette évaluation est effectuée par le logiciel ou le portail à partir de l’analyse de l’ensemble des données d’entraînement : le système trouve la puissance la plus élevée qu’un cycliste aura soutenue sur des durées données, notamment 20 et 60 minutes. Chez les cyclistes qui ont effectué un grand nombre de séances d’entraînement et de compétitions virtuelles, cette méthode fait souvent ressortir des FTP supérieures à celles obtenues à l’aide de l’une ou l’autre des deux méthodes précédentes. Mais même dans ces cas, la FTP peut être sous-estimée, surtout si le record de puissance moyenne a été établi dans des circonstances où on n’a pas pris soin de maximiser volontairement la puissance pendant très exactement 20 ou 60 minutes.

De toute manière, ces sous-évaluations ne sont pas très graves, car il en découlera des intensités d’entraînement qui ne sont pas beaucoup moins élevées que celles qui découleraient d’une évaluation parfaite de la FTP.


Vous avez aimé… Partagez !

Guy Thibault

Guy Thibault

Docteur en physiologie de l’exercice, Guy est directeur des Sciences du sport de l’Institut national du sport du Québec et professeur associé au Département de kinésiologie de l’Université de Montréal. Ses deux derniers livres sont des succès de librairie : Entraînement cardio, sports d’endurance et performance ; et En pleine forme, conseils pratiques pour s’entraîner et persévérer.

  • Avatar

    drivard251@gmail.com

    3 avril 2019 #1 Author

    Peut-on estimer notre FTP avec le test de la PAM escalier ?

    Répondre

    • Thibault

      Thibault

      3 avril 2019 #2 Author

      Bonjour, Oui, mais pas avec une précision parfaite. La puissance critique sur 20 minutes ou sur 60 minutes (FTP20 ou FTP60; l'un ou l'autre désigné communément comme FTP) est approximativement 80% de la PAM, mais en réalité, ce pourcentage dépend beaucoup de l'endurance (l'aptitude à tenir longtemps un pourcentage donné de la PAM). Voilà pourquoi il est plus courant depuis quelques années de mesurer sa FTP à l'aide d'un test maximal de 20 ou de 60 minutes. Évidemment, la valeur de ce test dépend de la motivation, d'où une grande marge d'erreur. Quand on s'entraîne régulièrement en utilisant des outils comme Zwift ou PerfPro Studio ou Golden Cheetah, on obtient une assez bonne estimation de FTP. La majorité des cyclistes estiment leur FTP en étudiant leur puissance dans diverses formules de séances d'entraînement et de compétition. Je souhaite le tout utile. guy

      Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *