NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Test | NATHAN : Vapor Air
3-2-1-go

On ne peut nier les vertus d’une veste d’hydratation. Pour les adeptes de course à pied, répartir le poids de l’eau le long du dos et s’hydrater sans même s’arrêter est primordial. Les manufacturiers ne cessent d’innover en proposant des vestes de plus en plus performantes et de mieux en mieux adaptées à la morphologie de chacun. Le Nathan Vapor Air en est un bel exemple.

Premières impressions
Le Vapor Air est l’une des vestes les plus légères sur le marché avec en plus une bonne capacité de chargement (7 litres) et un réservoir d’eau de 2 litres. Pour assurer un confort optimal, elle est disponible en trois grandeurs (XS, S/M, L/XL). Une version spécialement conçue pour les femmes est également disponible (VaporAiress). Le dos en filet favorise une certaine circulation de l’air et l’évacuation de la sueur. Les imprimés du Vapor Air sont réfléchissants et elle est également munie d’un sifflet de survie. Une grosse pochette à fermeture éclair offre un généreux espace de rangement. Un élastique avec système auto-bloquant permet ensuite de compresser le sac et assurer une stabilité maximale. Les bretelles procurent un maintien sans reproche et sont munies de multiples pochettes parfaites pour ranger de petits objets tels que clés, téléphone, GPS, gels et barres énergiques…

Une dizaine de sorties plus tard
Son confort et sa légèreté sont tels qu’on oublie carrément qu’on la porte. Une fois en place et bien ceintrée, elle ne bouge plus et on ne ressent aucun frottement, même lorsqu’on court sans chandail.

J’ai beaucoup apprécié les sangles de compression stratégiquement placées au dessus des bretelles, qui permettent d’ajuster la veste au fur et à mesure que l’on vide le réservoir à eau, sans perdre une seule foulée.

Chaque compartiment est extensible ou est muni d’une bordure élastique afin d’épouser les objets que l’on y range assurant ainsi une stabilité maximale. Un aimant ajustable en hauteur sur la bretelle, qui retient le bout du tube en place, est également un détail très apprécié. Il devient vite un élément dont on ne veut plus se passer.

Bref, une veste d’hydration ultra-légère qui se soude au corps, avec une bonne capacité de chargement : parfaite pour courir de longues et très longues distances.

$ 200 CAD
264 g
  • Ultra-léger, très confortable et bon volume

85 of 100

92 of 100

80 of 100

92 of 100

95 of 100

80 of 100

90 of 100


Les notes sont basées sur la comparaison avec des produits équivalents, et la durabilité est évaluée en fonction de l’analyse des composantes et s’appuie sur expérience des auteurs, et non pas sur une utilisation à long terme.


Vous avez aimé… Partagez !

Guy Langevin

Guy Langevin

Rédacteur en chef et directeur artistique des magazines Photo Life et Photo Solution, Guy Langevin se passionne pour le sport, la photo et le design. Vous le croiserez rarement sans son appareil-photo, son carnet de notes, ses souliers de course ou son dobok.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *