NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Le GR20 : une randonnée pour tous ?
3-2-1-go

On dit du GR20 que c’est le sentier de Grande Randonnée le plus difficile d’Europe. Sa réputation tient du mythe, et quiconque l’a parcouru ne tarit pas d’éloges à son égard. Il fait environ 200 km, en fonction des variantes empruntées ; et traverse pratiquement toute la Corse, en diagonale. À l’automne 2014, avec Christian, un bon ami qui en était, à 47 ans, à sa toute première randonnée en montagne, nous nous sommes lancés à sa découverte…

Suivra, à la suite des images, mon point de vue quant à l’accessibilité pour tous de ce sentier, qui connait année après année son lot important d’abandons (on dit que 80 % des randonneurs qui prévoient le parcourir en entier abandonnent en cours de route), et qui a vu de nombreux blessés graves, et même plusieurs décès !

Voici, en images et commentaires, un aperçu de notre aventure

gr20_206Départ de Calenzana

Christian, posant devant l’écriteau nous indiquant le début de cette mémorable aventure, qui allait durer 15 jours. Bien qu’il s’était (relativement) physiquement et mentalement préparé, il n’avait pas une idée claire de ce qui l’attendait !


gr20_583Présence humaine

Si on se sent vraiment en pleine montagne, la présence humaine (passée et présente) n’est jamais bien loin. C’est l’une des particularités très appréciées du GR20 : ce mélange omniprésent de nature-culture.


gr20_290Au dessus des nuages

Lors de passages de col, on se retrouve très souvent au dessus des nuages. La vue et les panoramas nous font littéralement oublier tous les soucis de là où on vient, et nous rappellent que nous sommes de bien petits êtres…


gr20_838Course à obstacles !

La monotonie ne fait pas partie du GR20 : le terrain, le dénivelé, la végétation nous proposent sans arrêt de nouveaux paysages à admirer et défis à relever.


gr20_817gr20_825Un pèlerinage populaire

Bien que le GR20 soit passablement achalandé, on ne s’en rend compte que le soir, près des refuges, là où les randonneurs se rassemblent (il est strictement interdit de camper ailleurs qu’aux sites des refuges). Le jour se passe en grande partie en solitaire, ou en compagnie des siens… On croise périodiquement des marcheurs solitaires ou de petits groupes, mais rien qui ne vient (trop) nuire à son sentiment d’éloignement.


gr20_643Corsica : The GR20Rouge “et” blanc !

Se perdre sur le GR20 est pratiquement impossible (sauf l’hiver). Ces deux traits de peinture balisent si parfaitement le sentier, que nos yeux apprennent, presque affectueusement, à les déceler à de grandes distances.


gr20_474Le Cirque de la Solitude n’est plus…

Si cette étape est la plus technique et la plus difficile du GR20, c’est également, pour ceux qui aiment le contact intime avec le roc, une des plus vivifiantes. C’est l’un des seuls endroits où un faux mouvement peut facilement conduire à une conclusion fatale. Elle est toutefois aujourd’hui fermée, suite à un éboulement majeur en 2015, qui emporta sept randonneurs. Nous avons été parmi les derniers à pouvoir expérimenter cette étape vertigineuse, qui était la plus redoutée de toute la randonnée.


gr20_487Faux pas interdits

Avec des sacs à dos approchant les 20 kilos (44 lbs), on est facilement déséquilibré. Une concentration et une attention absolues sont ici de mise ; un faux pas et c’est la chute à l’infinie…


gr20_481Dans la brume

Le jour du passage du Cirque de la Solitude, la météo était au brouillard à couper au couteau. Avec le vent et la bruine, qui étaient aussi de la partie, l’ambiance était des plus mystiques : malgré les quelques randonneurs (ici : Stephan, de Marseilles) croisés le long des parois, nous avions vraiment cette impression d’être seuls au monde.


gr20_872Dormir sur les nuages

Site de camping près du refuge d’Usciolu.


gr20_748Les bergeries

Les fromages et les saucissons corses qu’on peut se procurer dans les quelques bergeries croisées sur le chemin sont d’un régal inimaginable. Ne pas s’y arrêter est passer à côté de l’un des éléments fondamentaux du GR20 : la culture corse.


gr20_733La baignade

Les points d’eau pour rafraîchir son corps sont relativement abondants et accessibles. En automne, il faut toutefois savoir apprécier l’eau qui saisit !


XB, GR20, refuge, de Ciottulu di I Mori, Corsica, hike, hikers, trail, hut, clouds, mountain, camping, rocks, randonnée, picnic,Refuge Ciottulu di i Mori

Pour plusieurs ce refuge sert d’accueil pour le repas du midi.


gr20_049Notre dernière soirée sur le GR20

La vue, en dégustant le repas du soir au refuge d’I Paliri, le dernier stop avant le retour (redouté) à la civilisation. C’est le moment où on réalise que c’est presque la fin et qu’on aimerait tant poursuivre cette vie simple de marcher-manger-dormir en montagne…


gr20_149Un au revoir grandiose

Un des derniers panoramas que nous offre le GR20, avant d’entamer la descente jusqu’à Conca, et la fin de cette inoubliable randonnée…


Une randonnée pour tous finalement ?

En un mot : non, bien évidemment !

Pour parcourir presque 200 kilomètres en montagne (comportant de bons dénivelés), avec 15 à 20 kilos sur le dos, il faut un minimum de condition physique, du bon matériel, une préparation logistique, mais surtout, surtout : un bon moral !

C’est un peu le pari (secret !) que j’ai fait en invitant Christian dans cette aventure. À 47 ans, il ne s’était jamais aventuré en longue randonnée, et de surcroît en montagne (ça monte et ça descend considérablement sur le GR20 !). Il a dû tout acheté : tente, sac à dos, bottes, vêtement…), et s’adonner à une préparation physique, qui à mon sens a été bien en deçà de ce qu’elle aurait dû être, pour quelqu’un qui ne pratiquait aucun sport. Mais, je savais qu’il avait un moral à toute épreuve, et qu’il ne se découragerait pas.

Même avec un majeur fracturé (en descendant vers Vizzavona, à mi chemin du parcours) et deux genoux passablement amochés par les montées mais surtout les descentes, il n’était pas question pour lui d’abandonner. Son éternelle bonne humeur a su venir à bout de ses blessures, de ses douleurs et de l’exigence de 15 jours consécutifs de marche en montagne et de nuits sous la tente.

gr20_765Une très mauvaise chute

À mi-chemin de la randonnée, Christian a fait une chute qui lui a retourné le doigt. Ça ne lui a pas empêché de boucler la randonnée, sans aucun anti-douleur ni anti-inflammatoire… Un dur de dur ! Et aujourd’hui, deux ans plus tard, il n’est toujours pas allé à l’hôpital pour le faire remettre en place !


 

Des genoux plutôt amochés

En fin de journée, alors que les muscles se refroidissent, les articulations éprouvées (et pas assez entraînées) peuvent se faire douloureuses, très douloureuses… Il n’y a qu’un “mental” de fer qui puisse repartir la machine le lendemain matin venu…


Quelques détails

Ce qui est bien avec le GR20 c’est qu’on peut avoir le choix de la jouer à la dure, ou bien de se la couler douce.

Camping
La camping est officiellement interdit partout, sauf près des refuges. Les sites peuvent parfois être très achalandés et bruyants, n’hésitez pas à vous éloigner si vous préférer les sons de la nature à ceux des humains (trop) enthousiastes…

Refuges
On peut y dormir (réservation fortement conseillée), y prendre ses repas du matin et du soir, en plus de faire le plein de victuailles (de base) pour la journée. Il est donc possible d’avoir un sac à dos relativement petit et léger. Ce ne sont pas des repas des plus copieux ni gastronomiques, mais ne pas avoir à transporter 15 jours de nourriture est très agréable !

Guide de randonnée
Vous trouverez ici, les descriptions de toutes les étapes, ainsi que les distances et dénivelés.


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *