NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Monter sa tente “à l’islandaise”

En longue randonnée, quand la pluie persiste plusieurs jours, il faut savoir monter et démonter sa tente en la conservant bien au sec. Il en va du bon moral des troupes !

Monter la tente, après avoir en premier mis en place son double-toit, est une technique que nous avons apprivoisée lors d’une traversée de l’Islande : 300 km en 18 jours de marche avec une météo des plus difficiles. Et nous avons baptisé cette façon de faire : monter sa tente « à l’islandaise ».

Cette technique peut se pratiquer avec presque toutes les tentes à double-toit, mais celles comportant deux portes et un haut plafond facilitent grandement la procédure. Elle requiert également une toile de sol (footprint).

  1. Fixer le quatre coins la toile de sol avec des piquets
  2. Déployer les arceaux et les arrimer sur la toile de sol
  3. Installer le double-toit, et bien l’attacher au sol
  4. Par en dessous, étendre la tente (bien au sec)
  5. Fixer les 4 coins de la tente, et l’attacher aux arceaux.

Pour être encore plus efficace, on peut essuyer l’eau de la toile de sol avant d’y étendre la tente…

Voilà : une tente bien au sec, malgré la pluie ; il n’y a que le double-toit et la toile de sol qui sont mouillés.


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *