NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Augmenter volume de travail (et force musculaire !) avec des périodes de repos plus longues
3-2-1-go

En musculation, le temps de repos entre les séries et entre les exercices affecte les adaptations physiologiques.

Plusieurs études révèlent que des temps de repos courts sont préférables lorsqu’on vise le développement de la force maximale et l’hypertrophie, tandis que des temps plus longs sont mieux indiqués pour le développement de la force-endurance.

Les temps de repos ont également des répercussions sur le volume d’entraînement : plus le temps de repos est long, plus le volume pourra être important. Cependant, un repos trop long peut réduire certains effets recherchés, comme le maintien de certaines réponses métaboliques et hormonales déclenchées par les premières répétitions et séries.

Les auteurs de cette recherche ont comparé les effets d’un temps de repos de deux minutes et de cinq minutes entre les séries et entre les exercices d’un entraînement visant à augmenter la force des muscles du haut et du bas du corps. Leur objectif : déterminer le temps de repos qui permet de maintenir une charge de travail la plus égale possible tout au long de la séance d’entraînement.

Quatorze sujets entraînés ont complété deux séances d’entraînement des muscles du bas du corps (leg extension, leg press, leg curl) et deux autres pour les muscles du haut du corps (développé couché, pec-deck, triceps à la poulie). Pour chaque exercice, ils devaient tenter de compléter trois séries de 10 répétitions maximales de chacun des exercices.

Résultats
Avec un temps de repos de deux minutes entre les séries et entre les exercices, le nombre de répétitions des séries deux et trois est significativement moins élevé qu’avec un temps de repos de cinq minutes. Le volume total d’entraînement est donc significativement moindre.

Exercice / temps de reposRépétitions

1ère série

Répétitions

2ième série

Répétitions

3ième série

Total

répétitions

Leg press 2 min9,77,76,724,1
Leg press 5 min10,09,68,027,6
Leg extension 2 min8,37,36,622,1
Leg extension 5 min9,08,78,326,0
Leg curl 2 min8,07,05,420,4
Leg curl 5 min9,79,18,427,3
Développé couché 2 min10,09,07,126,1
Développé couché 5 min10,09,79,128,9
Pec-deck 2 min8,37,76,122,1
Pec-deck 5 min8.89,79,327,9
Triceps à la poulie 2 min9,37,75,922,9
Triceps à la poulie 5 min9,89,58,4

27,7

L’un des déterminants de l’augmentation de la force étant le volume total de travail, on peut conclure qu’une pause de cinq minutes entre les séries et entre les exercices est préférable à une pause de deux minutes.

Il faudra toutefois mener d’autres études afin de préciser quelle est la durée de repos idéale pour effectuer un maximum de répétitions et, ainsi, optimiser l’augmentation de la force.

Rappelons que plusieurs variables influent sur les adaptations physiologiques (l’ordre dans lequel sont effectués les exercices, les parties du corps visées, les caractéristiques génétiques), et que si on arrive à déterminer une règle générale, on devra toujours chercher à l’adapter aux situations du moment et aux individus.


Vous avez aimé… Partagez !

Xavier Bonacorsi

Xavier Bonacorsi

Photographe, kinésiologue, constructeur et disciple de la maxime : « la vie se passe dehors »; Xavier écrit pour divers magazines de photographie, d'entraînement, de santé et de plein-air.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *