NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

Bouger pour de meilleurs résultats scolaires

Dans leur article, Physical education, school physical activity, school sports and academic performance (2008), les chercheurs F. Trudeau et R. J. Shephard rassemblent les conclusions de plusieurs recherches sur le lien entre la pratique d’activités physiques et la réussite scolaire. Il en ressort notamment les points suivants :

  • L’activité physique permet d’obtenir de meilleurs résultats scolaires. Augmenter le nombre hebdomadaire de cours d’éducation physique améliorerait les résultats scolaires, même si le nombre d’heures consacrées aux autres matières doit être réduit. À l’inverse, diminuer le nombre d’heures d’éducation physique au profit d’une augmentation des heures d’enseignement en classe n’aurait pas d’effet positif sur les résultats scolaires et serait nuisible pour la santé des jeunes.

  • L’activité physique semble avoir un effet positif sur certains déterminants de la réussite scolaire comme le comportement en classe, l’estime de soi, l’image de soi, la satisfaction envers l’école et le sentiment d’appartenance à l’école.

  • Les jeunes athlètes ont moins de comportements dérangeants en classe. Le fait d’être membre d’une équipe sportive augmente la satisfaction envers l’école et le sentiment d’appartenance, deux déterminants qui préviennent le décrochage scolaire.

  • Lorsque la participation parentale et l’activité physique vont de pair, on note des effets bénéfiques plus importants sur la santé mentale de l’enfant.

  • Plusieurs rapports de recherche indiquent qu’un niveau élevé d’activité physique est associé à de meilleures fonctions cognitives.

  • Il semble que les enfants souffrant de troubles d’apprentissage et de comportement voient leurs résultats scolaires et leurs comportements en classe s’améliorer lorsqu’ils augmentent leur niveau d’activité physique.

  • Les effets sur la réussite scolaire de l’activité physique se maintiennent à long terme.

  • En plus de réussir leurs études universitaires, les athlètes d’élite ont tendance à avoir plus de succès sur le marché du travail que les non-athlètes.

Les auteurs de cet article concluent que le lien entre l’activité physique et la réussite scolaire est plus important si l’activité physique est offerte dans un cadre scolaire, ce qui suppose la proximité des ressources et de l’environnement éducatif.

Ils mentionnent également que les parents devraient plutôt restreindre les heures que leurs enfants passent devant un écran (télé, ordinateur) que celles passées à faire de l’activité physique. En effet, contrairement au temps consacré à la pratique d’activités physiques, celui passé devant un écran nuit à la réussite scolaire.


Avec la participation de Marie-Pierre Arsenault


Lecture suggérée
Comité scientifique de Kino-Québec (2011) L’activité physique, le sport et les jeunes – Savoir et agir. Secrétariat au loisir et au sport, ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, gouvernement du Québec, 104 p.


Vous avez aimé… Partagez !

Guy Thibault

Guy Thibault

Docteur en physiologie de l’exercice, Guy est directeur des Sciences du sport de l’Institut national du sport du Québec et professeur associé au Département de kinésiologie de l’Université de Montréal. Ses deux derniers livres sont des succès de librairie : Entraînement cardio, sports d’endurance et performance ; et En pleine forme, conseils pratiques pour s’entraîner et persévérer.

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *