NATURE HUMAINE

Là où la science, l'expérience et la passion
pour l'activité physique, la performance et le plein-air se rencontrent

Entraînement - Équipement - Plein-air

La tente à tout faire ? Presque !

Les temps changent, les situations familiales aussi. De nouveau en couple, j’ai voulu initier ma conjointe et son fils de 12 ans au camping (bivouac). Bien que je possède déjà une variété d’abris, de la simple toile de nylon pour des sortie en ultra léger, à la tente de haute montagne quatre saisons, plus à sa place dans une expédition dans les himalayas que dans une sortie familiale, j’ai dû me lancer à la recherche d’une tente appropriée pour un trek avec un enfant qui réponde à certains critères :

  • peser moins de 2 kg
  • pouvoir accueillir 3 personnes
  • ne pas coûter une fortune
  • être facile et rapide à monter
  • avec une bonne résistance aux précipitations
  • stable dans le vent
  • offrant habitabilité et confort

Rien que ça ? Non !

Je cherchais aussi un abri multifonctionnel bien ventilé qui pourrait accueillir deux adultes, voir parfois trois, avec leur équipement et être utilisé l’été mais aussi tard dans la saison, voir même l’hiver.

Autant dire le Graal ! Mais il paraît que quand on cherche, on trouve !

Le diable est dans les détails dit-on

Aujourd’hui, c’est d’ailleurs sur ces détails que misent des dizaines de marques pour attirer le regard concupiscent du campeur à la recherche de la tente parfaite. C’est à cause de ces détails que j’ai finalement opté pour la Portal 3, une tente dôme autoportante de la marque américaine SlingFin.

Peu connue, SlingFin est une entreprise innovante qui produit des tentes depuis un peu plus de 10 ans. Le nom de son fondateur, Martin Zemitis, ne vous dira certainement rien. Pourtant, si je vous dis qu’après avoir été designer pour The North Face et Sierra Designs pendant 10 ans, il a co-créé la marque Mountain Hardwear, vous comprendrez qu’il n’est pas le premier venu dans le domaine de l’équipement de plein air. Pour SlingFin, au départ de l’aventure, le marché cible était l’élite de l’alpinisme d’expédition. Bref, SlingFin, c’est de la passion et du sérieux sans compromis pour la qualité.

Et la tente, me direz-vous ? Dès que je l’ai déballée, j’ai presque été déçu ! je l’ai trouvée trop grande. Malgré sa forme trapézoïdale au sol, à peine perceptible, il y avait tellement d’espace que j’ai vite compris que même en famille, on ne s’y sentirait jamais « cozy comme des sardines en boîte. » Contrairement à beaucoup d’autres modèles, la hauteur intérieure (112 cm) ne me rassurait pas pour l’éventuelle prise au vent. Heureusement, le diamètre des poteaux et leur résistance calculée en conséquence, allait prouver, quelques jours plus tard dans le massif des Écrins, que la Portal 3 savait se tenir face aux forces katabatiques des Alpes.

Le double toit, fabriqué en Nylon 10 D (Polyamide 66 ripstop Sil 10D) est un tissu qui, malgré sa légèreté apparente, offre un tissage de très haute densité (10 deniers.) Ce qui techniquement lui confère une excellente résistance mécanique à l’eau et au vent. D’après Martin, ce tissu a aussi des propriétés de résistance aux radiations U.V. exceptionnelles et est plus performant que tous les tissus non enduits de dioxide. C’est la raison de ce choix de matériel. Quant à la base de la tente, pour servir de protection au sol, SlingFin a opté pour du Nylon 20D qui offre un très bon équilibre poid/résistance à l’abrasion et à la perforation.  « La Portal 3 -me précise Martin au téléphone – est plus que la version élargie de notre Portal 2. Plusieurs ajouts, ont en fait été empruntés à nos tentes d’expédition. » Plusieurs fonctionnalités ont effectivement été incorporées à la Portal :

  • Nombreux points d’attache internes, pré-équipés de cordes de nylon pré-tendues.
  • Attaches internes qui permettent de rigidifier la tente à l’intérieur comme à l’extérieur en cas de forts vents. (J’ai eu le loisir de les utiliser pour régler la tente qui finit par ressembler à un tambour tant la précision dans la tension est adéquate pour résister aux vents nocturnes des Alpes.)
  • Nombreuses pochettes de rangement, 3 au plafond, 2 à la tête, 2 sur les côtés et 1 au pieds.
  • 10 points d’attaches extérieurs et deux points de tension périmétraux.
  • Des languettes réfléchissantes assorties sur le double toit et le corps de la tente pour simplifier le montage
  • Boucles de piquetage de couleur coordonnée pour faciliter l’orientation du double toit
  • Des curseurs de rechange préinstallés sur chaque fermeture éclair qui en doublent la durée de vie
  • Montage possible avec une empreinte de sol (non incluse) et double toit pour créer un abri « minimaliste. »

Comme je le disais plus tôt, la tente est confortable et l’attention aux détails, comme des poches de plafond séparées pour une meilleure accessibilité, est omniprésente ; même si la réelle utilité de certains est parfois questionnable. C’est le cas à mon avis des « KickStand » un petit poteau, (qu’on risque à coup sûr de perdre) muni de velcros qui est supposé permettre une ventilation croisée accrue. Or, malgré leur installation, la tente tend à beaucoup condenser ! Petit défaut sans doute dû à l’imperméabilité du nylon 10D. Il suffit donc de gérer le flot d’air entrant et sortant avec les grandes fermetures éclair des deux absides pour augmenter la ventilation et éviter ainsi une trop grande condensation, surtout quand il y a trois personnes à bord.

En conclusion, la Portal 3 tire son épingle du jeu par rapport à ses concurrentes grâce à sa légèreté, sa qualité de construction, sa finition et son habitabilité.

Elle offre une bonne résistance au vent et une très faible absorption lors de précipitations. Par contre, l’envers de la médaille c’est le surplus de condensation intérieure, non négligeable en comparaison avec d’autres textiles, qui peut ralentir le rangement dans certaines conditions, notamment à cause du temps de séchage. Finalement, la tente est offerte dans des coloris agréables, gris/orange qui se fondent assez bien dans l’environnement. Par contre, la transparence à la lumière n’invite pas à trainer dans l’abri en cas de beau temps et peut s’avérer gênante par nuit de pleine lune. Bref la Portal, si vous en prenez soin, saura vous offrir de nombreuses nuits confortables et s’avèrera malgré son prix qui pique quand même un peu un excellent investissement immobilier.

POUR

  • Poids plume assez incroyable pour une tente 3 places de cette taille
  • Facile/rapide à monter/démonter
  • Volume
  • Confort
  • Qualité des matériaux/ fabrication
  • Rapport qualité/prix

CONTRE

  • Fragilité du filet moustiquaire (deux accrocs notés après la deuxième utilisation)
  • Design assez peu innovant (comparativement aux modèles de la même marque comme la WindSaber par exemple)
  • Garantie standard

QUELQUES DÉTAILS

  • Tente dôme ultra légère (polyamide 66 ripstop Sil 15 D) avec double toit (polyamide 66 ripstop Sil 10 D) pour le trekking et le camping
  • Toile intérieure (filet No-See-Um) et sol ripstop 20D 100 % polymamide avec un revêtement silicone
  • Taux d’étanchéité au sol 1800 mm
  • Armature autoportante 2 poteaux DAC Featherlite NFL 9,3 mm 1 PL 10,65 mm
  • Absides : 2X 0,96 m2
  • Dimensions 234X173X157 cm
  • Superficie intérieure 3,86 m2
  • Poids 1930 g
  • Poids minimal 1700g
  • Livrée avec 10 piquets (sardines) J DAC et 10 haubans extérieurs supplémentaires en plus des 2 haubans intérieurs préinstallés

Pour plus d’informations : www.slingfin.com


Vous avez aimé… Partagez !

Patrice Halley

Patrice Halley est un nomade professionnel. Photographe, journaliste, auteur, rédacteur en chef et plus récemment caméraman-réalisateur documentaire. Adepte de snowboard, vélo de montagne, SUP, canot, kayak et de treks en régions très, très, éloignées. On peut voir son travail sur www.patricehalley.com

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser le vôtre !

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *